31 mai

À l’approche de la retraite, il est encore possible d’acheter un bien immobilier à Fourqueux !

AdobeStock_105926787

Avec l’allongement de l’espérance de vie, pourquoi ne pourrait-on pas emprunter pour acheter un bien immobilier à Fourqueux passé 50 ans, voire 60 ans ? Eh bien oui, c’est possible. En 5 ans, les banques ont changé leur stratégie et ont assoupli leurs conditions d’accès au crédit pour les séniors !

En effet, on vit de plus en plus vieux et l’âge des emprunteurs augmente également ! Actuellement, 17 % des emprunteurs ont plus de 50 ans, un chiffre en croissance depuis 5 ans, et mieux encore, il est possible d’emprunter à 60 ans voire 70 ans…

Vous avez plus de 50 ans ? Vous souhaitez devenir propriétaire d’un bien immobilier à Fourqueux ? Il n’est jamais trop tard pour le faire, qu’il s’agisse d’y habiter ou d’investir pour louer, d’autant qu’investir dans l’immobilier permet de préparer sa retraite ! Alors, quelles sont les conditions ? Le courtier en courtage immobilier, Vousfinancer.com, est formel : mieux vaut le faire tout de même lorsqu’on est encore en activité, ce qui est le cas pour la majorité des Français de 60 ans ! Et même si vous avez des économies de côté, ne les mobilisez pas dans un achat immobilier. En effet, vous avez tout intérêt à souscrire un prêt, et ce, pour plusieurs raisons :

•    Les taux sont très bas, surtout sur les durées courtes : en moyenne 1,10 % sur 10 ans et 1,35 % sur 15 ans. En outre, les taux de crédit ne dépendent pas de l’âge de l’emprunteur (sauf réduction exceptionnelle pour les moins de 35 ans) mais uniquement de l’apport ou des revenus.
•    En empruntant,  vous bénéficiez de l’effet levier du crédit.
•    En cas de décès, le bien immobilier est remboursé intégralement par l’assurance et transmis aux ayants droit… C’est donc aussi une façon de préparer votre succession.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée