22 Juil

Tout le monde peut acquérir un bien immobilier à Marly-le-Roi !

Avec des taux sont toujours très faibles, les acquéreurs potentiels d’un bien immobilier à Marly-le-Roi sont choyés ! Sachez qu’aujourd’hui les banques prêtent facilement et tous les profils sont concernés : investisseurs, primo-accédants, bons dossiers… Qui plus est, par rapport aux barèmes affichés, les décotes sont nombreuses et assez simples à obtenir y compris avec un dossier moyen. Mais ce n’est pas fini. La bonne nouvelle, la voici : même les emprunteurs à risque décrochent des crédits très avantageux ! En effet, même les emprunteurs plus « risqués » obtiennent 1,85% sur 20 ans chez Cafpi, un taux inférieur de 25 points de base (0,25%) en moyenne par rapport aux taux du marché.

Possibilité d’acheter toujours plus grand ou toujours moins cher
Si vous avez l’intention d’acheter un bien immobilier à Marly-le-Roi, pensez-y, c’est peut-être le moment ou jamais de passer à l’action ! En effet, tous les emprunteurs profitent de cette conjoncture exceptionnelle et les demandes de crédit ont littéralement explosé. Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com, revient d’ailleurs sur la situation de cette fin de printemps 2016 : « Depuis le début de l’année, les taux des banques ont donc baissé toutes durées confondues de plus d’un demi-point permettant ainsi d’augmenter la capacité d’achat à mensualité équivalente ou de diminuer de manière importante le coût du crédit. Ainsi, le coût des intérêts pour un même crédit de 200 000 € sur 20 ans a baissé de près de 14 000 € en 5 mois et sur cette même durée, pour une mensualité de 1000 €, la capacité d’emprunt est passée de 190 460 € à 201 614 € ! ».

Et elle ajoute : « En étudiant plus précisément les barèmes dans les différents établissements, nous constatons aujourd’hui une présence forte des banques nationales dans la course aux clients. En effet, l’une d’entre elles a abaissé ses taux de 0,30% sur les profils dits standards s’alignant ainsi sur les barèmes déjà pratiqués par les autres établissements. Aucune banque aujourd’hui ne veut passer à côté de l’opportunité de capter des nouveaux clients grâce au crédit immobilier ».

C.V. / Bazikpress © Ainoa

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée