24 Fév

Votre agence immobilière de Feucherolles vous encourage à profiter du dispositif « Louer abordable »

Depuis le 1er février 2017, si vous mettez votre bien immobilier à Feucherolles en location à un niveau de loyer inférieur à celui du marché, vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale de 15% à 85% sur vos revenus locatifs. Cette incitation permettra de développer l’offre de logement abordable au sein du parc privé. Et attention, il y a une astuce : plus le loyer de votre logement en location à Feucherolles sera abordable, plus la déduction fiscale dont vous pourrez profiter sera importante. C’est Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, qui l’a voulu ainsi. Explications par votre agence immobilière de Feucherolles.

« La bataille pour le logement abordable et de qualité est au cœur de mes priorités, a-t-elle déclaré. En plus du soutien au logement social, je veux donc aussi mobiliser le parc privé, et en particulier les logements vacants. Ce dispositif « Louer abordable », basé sur un avantage fiscal proportionné et ciblé, donne aux propriétaires la possibilité de faire des économies tout en menant une démarche de solidarité. Mon ambition, c’est de concilier justice sociale et efficacité en remettant au moins 50 000 logements vacants sur le marché en 3 ans dans les zones tendues, pour agir rapidement sur l’offre de logement abordable là où les besoins sont les plus forts.»

Quel est l’intérêt ?
Ce nouveau dispositif fiscal est centré sur les zones les plus tendues, là où les besoins sont les plus grands. Il permet aux bailleurs de bénéficier d’un abattement allant de 15% à 70% des revenus locatifs perçus, ciblé sur les territoires où les besoins sont les plus importants. Celui-ci est majoré pour les propriétaires choisissant de confier la gestion de leur bien à une association agréée faisant de la location sociale. L’idée est d’utiliser le levier fiscal pour développer le logement intermédiaire, social et très social au sein du parc privé. Les logements vacants sont particulièrement ciblés. L’objectif, avec ce nouveau dispositif, est d’en remettre 50 000 sur le marché locatif d’ici 3 ans.

C.V. / Bazikpress © Jérôme Rommé

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée