28 Juil

Grâce à la BCE, vous achetez un bien immobilier à Marly-le-Roi dans des conditions exceptionnelles !

Vous voulez acheter un bien immobilier à Marly-le-Roi ? Fait nouveau, suite aux déclarations de Mario Draghi le 18 juin, le taux d’emprunt d’État à 10 ans est descendu sous la barre des 0 %, à – 0,002 %, pour la première fois depuis le lancement de l’OAT TEC 10 en 1996. Le dernier record en date était de 0,10 % en juillet 2016, une année où les taux de crédit avaient également atteint des niveaux inédits.

« Avec ce taux de rendement des OAT 10 ans devenu négatif, on est actuellement en terre inconnue…, analyse Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer. Pour rappel, on s’attendait à une remontée des taux en 2019 ! Dans ce contexte, il est très difficile de faire la moindre prévision sur l’évolution des taux à moyen terme. Mais une chose est sûre : le crédit immobilier est plus que jamais stratégique pour les banques, car c’est un moyen rentable et peu risqué de placer leurs liquidités, d’autant qu’aujourd’hui elles n’ont que très peu d’autres alternatives.»

En effet, la politique de Banque centrale européenne a conduit à une situation de taux historiquement bas avec un taux principal de refinancement à 0 % et un taux sur les dépôts négatif (-0,4%). Les banques, qui disposent de liquidités plus ou moins importantes selon les établissements, ont la nécessité de les placer… Le faire auprès de la Banque centrale européenne, à taux négatifs, n’a aucun intérêt si ce n’est le très faible niveau de risque proposé, et représente même une charge pour les banques. Elles préfèrent donc placer leurs liquidités en prêtant aux particuliers d’autant qu’en France, le taux de défaut sur les crédits immobiliers est le plus faible d’Europe (0,1% de crédits impayés). Et même si la rentabilité des crédits est faible, elle reste positive !

Les banques ont toute la même stratégie : une politique offensive sur le crédit immobilier ce qui les conduit à baisser leurs taux, notamment sur les meilleurs profils. « Les écarts de taux entre les profils se creusent à nouveau… Les banques ciblent toutes les clients haut-de-gamme, quitte à dégager une plus faible rentabilité au départ sur le crédit en raison des taux très faibles, mais avec un risque proche de zéro et un remboursement plus rapide, donc des liquidités qui pourront à nouveau être placées dans 10 à 15 ans… », explique Sandrine Allonier porta parole de Vousfinancer.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée